Comment l’album “Gilles Peterson Project: Mala in Cuba” a été lancé sans budget? (Music Ally)

Dans le cadre de notre partenariat avec Music Ally, nous avons choisi cette semaine de mettre en avant le cas pratique de l’artiste Mala et le travail fait par son équipe, sans budget pour la sortie de son album “Gilles Peterson Project: Mala in Cuba”.

(N’hésitez pas suivre Music Ally et à vous abonner à leur offre gratuite ici: http://musically.com/subscribe/)

Mala avait déjà regroupé une grande communauté de fans grâce à ses premiers titres parus sur son propre label mais il n’avait jamais sorti un album sur CD ou en digital auparavant. Nous voulions que la campagne pour ce nouvel album soit naturelle, qu’elle prenne la forme d’un bouche à oreille mais à l’ère du numérique.

N’ayant pas un gros budget marketing, nous avons décidé de nous concentrer sur la création de contenus de qualité qui plairaient et donneraient envie d’être partagés.  La diffusion devait se faire avec des outils simples et gratuits, nous avons donc opté pour un site basé sur flavors.me afin de regrouper tout le contenu lié au projet et s’en servir pour construire notre fanbase. Afin de mettre en avant la démarche authentique du projet, nous avons envoyé un caméraman filmer le voyage de Mala à Cuba, à partir de ces images nous avons pu produire un EPK et un clip pour le single.

Mala a annoncé la sortie de l’album “Gilles Peterson Project: Mala in Cuba” en postant sur Facebook une interview de FACT Magazine accompagnée du premier single en streaming. La face A du single a été postée sur la chaîne Youtube de Mala et la face B sur la chaîne, beaucoup plus populaire, de Brownswood. Nous avons utilisé le compte Twitter de Mala pour indiquer aux fans où trouver les éléments liés au nouvel album (chroniques, interviews…), tout était également référencé sur notre flavors.me qui faisait office de feuille de route.

Une grande partie des ventes d’albums de Mala étant au format vinyle, nous y avons ajouté un bon de téléchargement MP3 avec des titres bonus ce qui nous a permis de récupérer les adresses emails des acheteurs de la version vinyle.

Le but était également de « convertir » les fans de Gilles Peterson (Fondateur du label Brownswood ndlr), l’analyse du Facebook ayant établi qu’il y avait peu de fans communs aux deux comptes…

Si vous souhaitez plus d’information sur cette stratégie, n’hésitez pas à aller lire la suite de cet article sur le site de mon Agence, DBTH! http://goo.gl/kkI5F

Inscrivez-vous à notre newsletter

et recevez les derniers articles du blog tous les lundis!

Nous respectons votre vie privée. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

About Virginie Berger

Virginie Berger est la fondatrice de DBTH (www.dbth.fr), agence spécialisée en stratégie et business développement notamment international pour les industries créatives (musique, TV, ciné, gastronomie), et les startups creative-tech. Elle est aussi l'auteur du livre sur "Musique et stratégies numériques" publié à l'Irma. Sur twitter: @virberg

Leave a Reply

*