Dix pour cent, “social TV” à la française?

Dix pour cent visuel

L’agence DBTH s’est récemment occupée de la stratégie digitale et des réseaux sociaux de la série “Dix pour cent“, diffusée sur France 2 au mois d’octobre. Revenons sur cette expérience de “social TV”.

Regardons tout d’abord ce qu’est la “social TV” (“télévision sociale” en français): cela désigne un ensemble de technologies et dispositifs permettant d’enrichir l’expérience télévisuelle en générant de l’interaction via les réseaux sociaux, des commentaires, des votes, des discussions / chats et apportant une autre dimension à la relation téléspectateur / télévision via différents médias tels que ordinateur, tablette, smartphones ou encore tv connectées (c’est pour cette raison que l’on emploie le terme “second écran).

Mais disons-le clairement: en France, la “social TV” n’existe pas, ou en tous cas pas de la même façon que nos amis américains l’entendent (l’offre de social TV est là-bas beaucoup plus riche et développée).

Cela dit, en tenant compte des spécificités du marché français et des habitudes encore relativement timides des téléspectateurs quant à l’utilisation des réseaux sociaux comme “second écran”, il est tout à fait possible de mettre en place des dispositifs intéressants et venant en véritable soutien des actions de communication classiques habituellement déployés par les chaînes de télévision.

C’est ce que nous avons fait sur la série “Dix pour cent”, diffusée sur France 2 entre le 14 et le 28 octobre, et dont vous avez probablement entendu parler (à moins d’avoir passé le mois d’octobre au fond d’une grotte…).

citation dix pour cent cecile de france

Petit rappel du scénario: Dix pour cent, c’est une plongée dans les coulisses du show-biz parisien en suivant le quotidien d’une agence artistique (fictive mais fortement inspirée de faits réels) nommée “Agence ASK” (oui nous avions même monté un petit site tumblr pour l’occasion). On peut notamment y suivre le travail des agents artistiques et de leurs clients, à savoir des stars et personnalités bien connues du grand public, qui y jouent leur propre rôle (en forçant un peu voir beaucoup le trait).

La série est une transposition de situations vécues par Dominique Besnehard, célèbre agent d’acteurs français. A la réalisation on retrouve notamment Cedric Klapisch, sur une création de Fanny Herrero.

Au niveau des stars apparaissant en “guests”, on a là-aussi du beau monde avec, dans l’ordre d’apparition, Cécile de France, Line Renaud, Françoise Fabian, Nathalie Baye, Laura Smet, Audrey Fleurot, JoeyStarr, Julie Gayet et François Berléand.

C’est bien écrit, bien produit, drôle et les personnages sont attachants, en bref une très bonne série!

joeystarr julie gayet dix pour cent

Comment faire de la social TV en France donc?

Tout d’abord en allant voir ce qui se fait outre-atlantique sur de nombreuses séries telles que “Mad Men”, “House of Cards” ou encore “Suits”. Et en France, on peut citer “Les Revenants” comme bel exemple de communication sur les réseaux en ce qui concerne une série TV.

Le dénominateur commun de toutes ces séries?

  • Une présence online forte, et en particulier sur twitter (mais Facebook et Instagram notamment ne sont jamais loin derrière)

(même si en France on reste loin des “best practices” de twitter concernant la social TV, mais on s’en rapproche doucement)

  • l’utilisation quasi-systématique de visuels de qualité (photos des coulisses, photos des acteurs, “captions” = citations de répliques choc en surimpression de photos de la série) sur les posts et tweets.

  • le recours à la vidéo, qu’il s’agisse d’extraits courts (mini-vidéos de 10-15 secondes) ou de passages plus longs tels que génériques ou scènes complètes.

  • la recherche d’engagement / d’interactivité sur les réseaux (sous différentes formes; questions posées aux téléspectateurs, sessions de question/réponse avec les comédiens…etc.)

Sur la campagne “Dix pour cent”, les résultats obtenus par DBTH ont été très bons, il faut tout de même le souligner (et se lancer des fleurs de temps en temps), notamment:

  • 2 soirées sur 3 en TT (trending topics) France sur Twitter, occupant respectivement les 3e et 2e place des TT pendant plusieurs heures ces soirs-là

  • un engagement allant jusqu’à près de 5% sur twitter (contre environ 0,5% habituellement sur ce réseau)

  • plus de 13000 mentions “J’aime” sur la page Facebook (en partant de zéro début septembre)

camille cottin dix pour cent

Ce qui a fait la différence?

  • le souci constant de respecter les bonnes pratiques de posts / tweets (avec hashtags, liens, images)

  • des visuels de très bonne qualité accompagnant des citations originales (sélectionnées en collaboration avec l’équipe de production de la série)

  • un community management actif et réactif

  • le relai régulier des messages par le diffuseur sur leurs réseaux (France 2)

  • l’engagement des fans et le soutien d’influenceurs notamment sur twitter (journalistes, bloggeurs, sites spécialisés de séries TV)

  • une régularité de publications sur tous les réseaux (Facebook, twitter, Instagram)

  • un site web dédié et un tumblr, donnant une meilleure visibilité et améliorant le référencement

Avec “Dix pour cent”, nous ne sommes peut-être pas sur une interactivité aussi poussée qu’aux USA, mais c’est une preuve de plus que l’on doit désormais compter avec la dimension “sociale” de la TV en France, et qu’une expérience téléspectateur enrichie est un appui non négligeable à la diffusion tv classique.

A bon entendeur…

merci dix pour cent

Inscrivez-vous à notre newsletter

et recevez les derniers articles du blog tous les lundis!

Nous respectons votre vie privée. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

About Jeremie Varengo

Jérémie Varengo est le fondateur de JTV Digital (www.jtvdigital.com), expert en distribution digitale, licensing, online marketing et stratégie pour les artistes en développement. Ex-Universal et ex-Musiwave, Jérémie a connu les débuts de la musique en ligne et a géré de nombreux projets au niveau international.