Le SEO pour les artistes

Je précise dès le départ, je ne suis pas une pro du SEO. Il y a certainement plein d’autres trucs à dire et à développer. Le but ici est simplement d’expliquer ce que c’est et de donner des bases…

Alors qu’est ce que le SEO? Non, ce n’est pas une maladie ou un truc qui fait mal….


“Fondamentalement, l’optimisation de votre site pour les moteurs de recherche est un ensemble de techniques qui simplifie la tâche d’un moteur de recherche de recherche, dans le classement et la détermination de la position de l’information affichée sur votre site web” Lee Odden, Online Marketing Blog

Le SEO (Search Engine Optimization) peut donc se concevoir comme des techniques de référencement et de positionnement d’un site web sur les moteurs de recherche comme Google, Yahoo et Bing.

L’optimisation de votre contenu et de votre site pour les moteurs de recherche (SEO) représente un véritable enjeu car il permet d’augmenter de façon significative le nombre de visiteurs de votre site.

Apparaitre sur Google en première page des résultats de recherche assure un gros trafic en volume. En effet, environ deux tiers des utilisateurs cliquent sur un des résultats de la première page et la quasi totalité ne regardent pas au delà de la troisième.

2 recherches sur 10 sur Google concernent la musique. Et le taux de transformation sur ces résultats est le plus important des résultats Google: 40%. C’est à dire que 40% des personnes ayant fait une recherche sur un mot clé spécifique vont jusqu’au bout de la recherche, c’est à dire sur le site recherché.

L’objectif du moteur de recherche est donc de trouver et de fournir à ses utilisateurs le meilleur contenu par rapport à une recherche donnée.

Encore une fois, comprenez bien qu’un moteur de recherche est une machine, incapable de comprendre intelligemment un langage. Ils compensent donc cela de trois manières: en analysant les mots que vous utilisez, en analysant l’endroit où vous avez placé ces mots et en analysant le nombre de sites web qui ont des liens vers votre site.

Il est donc primordial de construire votre site en respectant dès le départ les bonnes pratiques du référencement pour que celui-ci ressorte rapidement dans les moteurs de recherche. Comme ceux ci ne lisent que le texte. Il est donc nécessaire de présenter du texte, et d’accompagner les photos et vidéos par du texte. Il est préférable également d’éviter le flash, qui n’est pas super reconnu par les moteurs de recherche.

Il y a plusieurs objectifs SEO que vous devez vous fixer pour votre site :
– Si quelqu’un recherche le nom de votre groupe sur Google, votre site web doit ressortir dans les premiers résultats
– Si vous êtes sur une niche musicale, comme le “vegetal noise pour Thot par exemple”, vous site web doit ressortir dans les premiers résultats
– Si vous avez un titre plus connu, votre site web doit ressortir en premier dans les résultats de recherche lorsque quelqu’un recherche le nom du titre.
– Si quelqu’un recherche le nom des membres de votre groupe, votre site web doit ressortir dans les dix premiers résultats de recherche.



Comment utiliser le SEO ?


• Travailler les titres
Le titre est vu comme un méta tag par Google. C’est à dire que Google le fait correspondre à un super mot clé. Le titre de votre section ou de vos articles est la première url qui apparaît comme résultat dans les moteurs de recherche. Vous devez donc travailler à intégrer dans vos titres vos mots clés. Qu’est ce vous voulez qui soit lu?

• Les mots clés
Tout d’abord, les moteurs de recherche scannent les mots de votre site web pour retenir des mots clés.
Il y a des mots beaucoup plus recherchés sur les moteurs de recherche que d’autres. Vous devez donc intégrer à plusieurs reprises les mots qui vous caractérisent (pour Thot, vegetal noise, électro, électro Indus) afin d’être reconnu et positionné par les moteurs de recherche. Il faut le répéter plusieurs fois.

Comment proposer des mots clés riches ? Faites une liste des différents mots clés qui vous caractérisent et que pourraient utiliser vos visiteurs pour vous rechercher. Dans les analyses statistiques de votre site, regardez quels sont les mots clés qui ont été les plus utilisés pour arriver sur votre site. Utilisez les et mentionnez plusieurs fois dans vos articles, sur votre blog, le nom de votre groupe, votre genre, le nom des membres du groupe. Indiquez aussi la localisation géographique de vos concerts.

Attention néanmoins, ne copiez pas des sections entières de mots clés sous forme de paragraphe ou de phrases que l’on pourrait retrouver partout sur votre site. Là ça devient du duplicate content, et Google peut ne pas aimer ça du tout. Google définit ça comme du “contenu en double, (…) des blocs de contenu importants, appartenant à un même domaine ou répartis sur plusieurs domaines, qui sont identiques ou sensiblement similaires.”. Vous aurez également plus d’infos sur le sujet chez Rank Spirit .

Donc travaillez sur les mots clés en priorité.

Dans un article, mettez ces mots clés en gras afin qu’ils soient reconnus par les moteurs de recherche. Les moteurs de recherche font particulièrement attention au texte que vous identifiez en gras. Si vous utilisez un éditeur web comme WordPress il convertira le « gras » en HTML et donc entourera le mot clé de tags spécifiques leur permettant d’être reconnu par les moteurs de recherche. Si vous n’utilisez par WordPress, il est donc nécessaire d’apprendre un minimum de rudiment du HTML afin de bien savoir comment écrire et positionner certains mots clés. Le site BR vous expliquera très simplement les rudiments du HTML. Vraiment, c’est simple.

Ces mots clés doivent également apparaître dans votre nom de domaine (votre url). Il est primordial que votre nom de groupe soit votre nom de domaine. Votre nom de groupe est votre mot clé principal. C’est donc mieux d’avoir www.lenomdevotregroupe.com

Voici un exemple des mots clés liés au Web 2.0 qu’a fait le site Appappeal.



• Les tags
Vous avez également la possibilité d’utiliser les tags, ” mot-clé (signifiant) ou terme associé ou assigné à de l’information (par exemple une image, un article, ou un clip vidéo), qui décrit ainsi l’objet et permet une classification des informations basée sur les mots-clés.” d’après Wikipédia. Cela permet donc de définir, de décrire et de classer de manière un peu plus fine votre article. C’est ce qui, dans l’image au dessus, qualifie et entoure les mots clés les plus importants.

• Ajouter des mots clés derrière vos images
Lorsque vous uploader une image pour qu’elle apparaisse sur votre site, sur un article, vous avez la possibilité de la décrire. Bien evidemment cette description sera invisible, elle n’apparaitra pas sur votre site. Par contre, elle sera lue par le moteur de recherche.


• Ajouter des liens derrière vos mots clés
C’est ce qu’on appelle les liens sortants. Derrière des mots clés, n’hésitez à mettre une référence, donc de mettre un lien sortant, vers un autre site web. Google se sert également des liens sortants dans ces critères de pertinence, comme l’explique le site Abondance (ça, c’est un lien sortant)..

• Les liens entrants
Un autre moyen pour les moteurs de recherche de compenser leur incapacité à lire est de compter le nombre de liens de sites externes qui dirigent vers votre site.

En d’autres mots, d’autres sites web dirigent vers votre site web. Ces liens servent donc de recommandations pour les moteurs de recherche. Si un moteur de recherche voit que vous avez beaucoup de mots clés signifiants et qu’en plus de nombreux sites web ont intégré votre lien dans leurs sites et dirigent donc recommandent votre site, vous remonterez automatiquement dans les résultats des moteurs de recherche.

Il n’est pas facile de développer ces liens entrants. Une des meilleures façons est de demander à vos amis, sites amis, groupes, sites web de salles de concert, etc.…d’intégrer le lien de votre site sur leurs sites. Evitez de participer à ces programmes qui vous promettent des milliers de liens entrants. Les moteurs de recherche s’en rendent compte et peuvent décider de vous blacklister et donc de ce ne plus vous référencer pendant un moment.

• Updater le contenu sur vos réseaux sociaux
Google tient compte de la présence de votre contenu sur les réseaux sociaux comme Twitter ou Facebook. N’hésitez donc pas à faire la promotion de votre contenu sur les réseaux sociaux en faisant un lien vers votre site web. Google lit les url raccourcies.

Utiliser Youtube
Google appartenant à Youtube, les vidéos Youtube contenant les mots clés recherchés sont donc très bien référencés et ressortiront dans les premiers résultats de recherche. Comme nous l’avons déjà vu, intégrez bien vos mots clés dans le titre de votre vidéo, décrivez votre vidéo et mentionnez un lien vers votre site ou votre page Facebook dans la boite de description.

Dominique Cardon, d’Orange Business Services, a crée ce schéma pour résumer très simplement le SEO:



Pour finir, d’après SEO Refugee, “Les trois éléments essentiels d’un référencement efficace sont une communication efficace, des informations utiles et des backlinks de qualité”.

Et rappelez vous que ce que vous faites sur votre site n’apparaîtra pas immédiatement dans les résultats de recherche. En effet, Google ne remet pas à jour quotidiennement ses résultats.

Illustration photo: “We want more”.

Inscrivez-vous à notre newsletter

et recevez les derniers articles du blog tous les lundis!

Nous respectons votre vie privée. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

About Virginie Berger

Virginie Berger est la fondatrice de DBTH (www.dbth.fr), agence spécialisée en stratégie et business développement notamment international pour les industries créatives (musique, TV, ciné, gastronomie), et les startups creative-tech. Elle est aussi l'auteur du livre sur "Musique et stratégies numériques" publié à l'Irma. Sur twitter: @virberg

9 comments

Juste une précision à propos des mots-clés dan l’URL : en tout cas du côté de Google, ils ne sont pas pris en compte directement pour le positionnement dans les résultats.

Par contre, cela constitue un avantage indirect : quand quelqu’un fait un lien vers un site ou une page web, il n’utilise pas toujours de mots-clés pour faire le lien, mais inscrit parfois simplement l’url. Dans ce cas, les moteurs de recherche prennent directement en compte les mots de l’url comme mots-clés pour le lien.

Par exemple si je poste telle quelle l’url de ce billet (http://virginieberger.com/2011/02/le-seo-ou-search-engine-optimization-pour-les-artistes/), Google associera à l’url les mots clés virginieberger, seo, search engine optimization, artistes.
Si le lien était posté sous cette forme : http://bit.ly/dVMUxU, Google verrait comme mot clé à associer à l’url : dVMUxU 🙂

Bonjour,
Voila un article très intéressant, j’étudie en ce moment l’ensemble du marketing web sur la musique (le développement d’artiste et du secteur ).
J’aimerai si possible entrer en contact avec vous pour en discuter plus librement.
Petit apport à propos de l’article. Il faut une redondance des mots clés afin que Google et l’ensemble des moteurs les reconnaissent plus rapidement et efficacement.
Rien ne sert de trop s’éparpiller, l’efficacité en pâtira. Donc concentrez vous sur un petit porte feuille de mots clés pertinents!!

Très bien ce petit article. J’ajoute une petite remarque : plus les mots clefs en gras sont placés proches du titre de l’article, plus ils seront pris en compte par les moteurs de recherche…

Leave a Reply

*