“Dis c’est quoi une bonne stratégie musicale”, téléchargez la V3!

15340_1251129431191_1018160333_30780450_3728203_n

3e mise à jour de ce document en moins d’un an. Et la 2e en moins de 6 mois. Beaucoup d’évolutions, de changements. Et encore beaucoup de choses à dire. Nous en sommes donc à 70 pages désormais…..

D’ici la fin de l’année, début d’année prochaine mon livre « Les stratégies digitales musicales » sera publié à l’Irma.  Il ira encore plus loin dans la définition, le détail et l’information (presque 200 pages quand même). Ce qui ne m’empêchera pas de continuer à publier régulièrement et gratuitement d’autres livres blancs…

Ce livre a donc été découpé en différentes parties afin d’en faciliter la lecture.

Vous pouvez le retrouver en entier et en téléchargement gratuit sur slideshare  sur http://www.slideshare.net/virberg/dis-cest-quoi-une-bonne-stratgie-musicale-la-v3


Alors maintenant, passons aux choses sérieuses : qu’allez vous apprendre dans ce livre blanc ?

–          Non, le marketing, ce n’est pas sale. Vous pouvez même prendre votre pied

–          Si vous n’avez pas de site web alors que vous êtes un groupe, vous avez raté votre carrière

–          Myspace c’est so 2004, mais pourquoi ce n’est pas ridicule de créer sa page MySpace

–          Facebook d’accord, mais pourquoi ?

–          Connaître ses fans, c’est important, mais quels sont les meilleurs sites d’analyse de données?

–          Pourquoi s’inscrire sur Bandcamp ? Parce que c’est comme s’inscrire sur MySpace mais en mieux.

–          Sur Youtube, tu n’es peut-être pas Lady Gaga mais apprend comment toi aussi tu peux faire 1 milliard de vues.

–          Pourquoi l’email et la newsletter restent une arme de séduction massive ?

–          Twitter, l‘outil dont personne ne se sert mais qui touche tout le monde

–          Flickr, Wikipedia, Deezer, Spotify…ce n’est pas parce qu’ils ont des noms bizarres que vous ne devez pas vous en servir !

–           Le SEO n’est pas une maladie, c’est même un médicament

–          Et tout ça c’est très bien, mais comment tu gères ton contenu ?

Avant de démarrer, rappelez-vous bien quelques petites choses :

L’utilisation du web, des réseaux sociaux, des mobiles ne s’arrêtent plus de croître depuis plusieurs années :

  • 500 millions d’utilisateurs actifs sur Facebook  (source Facebook)
  • 50 millions de tweets par jour (source Gigaom)
  • 133 millions de blogs (900 000 articles postées sur les blogs par 24 heures)
  • 77% des internautes lisent un blog (source The Future Buzz)
  • D’ici à 2014, 55 milliards de dollars seront dépensés dans la publicité (mobile, email, social, moteurs de recherche)
  • 89% des journalistes lisent des blogs, 65% utilisent les réseaux sociaux (étude GW Unive)
  • 10 millions d’artistes sur MySpace, 650 000 en France (source MySpace)
  • 20 millions d’artistes sur tous les réseaux sociaux (source NMS)

Youtube, Facebook comme BitTorrent ont changé la donne. Les acteurs changent, une nouvelle « industrie » arrive, de nouveaux artisans, diffuseurs, producteurs apparaissent. Le modèle Artiste / Label / Distributeur a maintenant complètement explosé.

Les artistes ont tout à bénéficier de ces nouvelles technologies. La technologie ne tue pas la créativité. Les Paul a inventé la guitare électrique, Bob Moog a inventé le synthétiseur et Kusek comme tous les autres inventeurs  des Pro Tools, des effets pédales, de la musique électronique n’ont pas non plus détruit la créativité.

La vraie question à se poser n’est pas « les technologies détruisent elles la musique ? » mais « quelles solutions peuvent elles être mise en place pour aider les artistes à produire de la musique, la mettre en avant, trouver et construire une base fan et réussir à vivre ? ».

La manière dont on va découvrir la musique dans le futur va déterminer si la prochaine génération des « artistes stars » existera toujours et pourra toujours être développée ou si la fragmentation de la musique permettra seulement la création d’une classe moyenne majoritaire de musiciens qui devront se battre avec acharnement pour survivre.

–          Les fans ne veulent pas seulement rentrer en connexion avec votre musique, ils veulent que VOUS rentriez en connexion avec eux

–          Les 3 étapes de votre développement sont attirer l’attention, rentrer en connexion, et monétiser

–          La seule manière de concurrencer la gratuité, c’est de rajouter de la valeur à ce que vous faites

–          Cwf + RtB =$$$ (Connect with Fans + give them a reason to buy = monétisation)

–          Pourquoi attirer l’attention et se connecter à ses fans ? parce que le plus gros problème de l’industrie du disque actuellement, ce n’est pas le prix, ce sont les milliards de contenus existant partout. Plus personne ne sait quoi écouter et où. D’où la nécessité d’être visible et de se créer une communauté pour pouvoir monétiser

Vous ne pouvez pas forcer les gens à rentrer dans une relation. Vous devez leur prouver, quotidiennement, que ça vaut le coup.

Dîtes-vous bien également que vous ne devez pas faire TOUT ce que je décris. Il faut vous concentrer sur ce qui est important pour vous, au regard de vos objectifs.

Dans le prochain article, je vais vous parler de la stratégie. C’est qui, c’est quoi, ça sert à quoi et est ce que c’est sale?

Retrouvez en entier et en téléchargement gratuit sur slideshare sur http://www.slideshare.net/virberg/dis-cest-quoi-une-bonne-stratgie-musicale-la-v3

Illustration photo “We want more”

Inscrivez-vous à notre newsletter

et recevez les derniers articles du blog tous les lundis!

Nous respectons votre vie privée. Vous pouvez vous désabonner à tout moment.

About Virginie Berger

Virginie Berger est la fondatrice de DBTH (www.dbth.fr), agence spécialisée en stratégie et business développement notamment international pour les industries créatives (musique, TV, ciné, gastronomie), et les startups creative-tech. Elle est aussi l'auteur du livre sur "Musique et stratégies numériques" publié à l'Irma. Sur twitter: @virberg

16 comments

Je voulais te faire un mail mais faire part de mon avis ici sera beaucoup plus porteur. Bon pour commencer, quel travail. C’est un guide essentiel, j’espère qu’il va être diffusé massivement, et ça fait du bien de le lire, même si on travaille ensemble, te lire de cette manière permet de bien assimiler les choses et d’avoir de nouvelles idées. J’ai cependant une remarque concernant Les outils de synchro facebook/twitter/etc :
Je ne suis pas pour car la communication sur Fb et Twitter n’est pas la même (nb de caractères, harchtag, liens). Cela rend les messages impersonnels et d’une plateforme à l’autre, l’essentiel du message se perd. Il faut mieux updater ses statuts disctivements, on en gagne en efficacité et crédibilité. C’est en tout cas ma démarche.

Voilà, je reviendrais poster si j’ai d’autres remarques. Encore bravo et merci pour ton travail.

Bonjour Grégoire,

Merci pour ton commentaire. Il me semble néanmoins avoir pris le temps, sur chaque outil (MySpace, Facebook, Youtube etc…) d’expliquer chaque forme de communication, et d’avoir bien expliciter les différentes formes de communication par outil. Longuement. Avec plein d’idées de com’. Je crois avoir parlé de ces applis 1 ligne sur 70 pages.
Tout le reste étant dédié à bien expliquer ce que sont ces outils (MySpace, Facebook, Youtube etc…) et comment les utiliser. Donc si ta remarque concerne 1 seule appli, qu’il faut citer car tout le monde n’est pas au même niveau de com’, ça me va 🙂

Oui bien sûr, je pense notamment à l’application facebook qui te permet de synchroniser ta page twitter avec (page 42)

Ça peut-être à utile à utiliser quand on démarre sous ces réseaux sociaux et qu’on ne maitrise pas encore ces outils, mais à terme, si on veut vraiment “humaniser” sa com., je pense qu’il est important d’updater ses statuts indépendamment.

Par contre tu fais bien de citer l’app Bandpage de Rootmusic qui est vraiment top pour faire une belle page de landing sur Facebook. Comme tu dis, arriver sur un wall peut-être déroutant. J’attend juste de leur part qu’ils permettent le paiement paypal pour switcher vers un compte payant, offrant alors plus d’options de customisations.

Sinon pour le reste, toutes tes explications très pratique sur “comme créer sa page, son profil, etc..” sont vraiment simple et claires, et seront vraiment utiles pour ceux qui débutent avec ces outils. Je pense notamment à Facebook où est facile de se tromper et de créer une page “groupe” au lieux d’une “fan page” (j’en ai fait l’expérience au début).

A nouveau, ce guide est un must-have: clair, précis, et à la page de ce qui se fait le mieux pour le moment.

Vos articles sont très très intéressant, je suis un artiste indépendant, et je rencontre beaucoup de mal pour me développer sur le web. Je n’ai vraiment pas l’âme d’un vendeur, mais malgré tout j’essaie de faire au mieux et quand je vous lis, je vois l’utilité de le faire et pourquoi le faire, même si j’ai encore beaucoup de mal avec tout ça. J’aimerais en savoir plus, si vous pouviez me contacter sur mon mail, ce serais très aimable à vous. En tout cas, merci pour ces articles très intéressant et instructif pour nous, nouveaux artiste ou artistes émergeant, car il n’est pas toujours évident d’avoir des réponses clair et précises sur un sujet. Un grand merci.

Leave a Reply

*